1ère commande : -10% code BIENVENUE10

Comment supporter la chaleur en été

Mis en ligne le 14 avr. 2024
Comment supporter la chaleur en été

Ça y est, les vacances d’été approchent avec leurs promesses de moments de repos, de détente et de météo clémente. Que vous partiez ou pas, les périodes caniculaires se font désormais plus longues. Il fait trop chaud ! La nature se met à l’arrêt. La chaleur rend tonique tandis que la canicule abrutit. Et vous ? Vous souffrez dans cette fournaise. L’insolation vous guette ? Rien ne sert de stresser sinon de vous faire suffoquer. Comment supporter la chaleur estivale ? Gardez les idées fraîches et lisez nos conseils pour une saison sans coup de chaud. Essuyez les gouttes de sueur qui perlent sur votre front, servez-vous une boisson désaltérante et découvrez toutes les astuces qui vont vous soulager des grosses chaleurs.

 

Mieux supporter la chaleur en adaptant son alimentation

Bien s'hydrater : boire, boire, et boire surtout de l'eau 

Notre corps se compose de 80 % d’eau. Autant dire que des températures élevées couplées à une sudation accrue contribuent à son élimination. L’objectif consiste à contrer les pertes en buvant de l’eau en grande quantité pour supporter la chaleur estivale, même lorsque l’on ne ressent pas la sensation de soif. Essayer de consommer au moins 1,5 L d’eau par jour soit l'équivalent de 8 verres.

Une bonne hydratation contribue à améliorer la circulation, éviter les migraines et embellir la peau. Les chaudes journées d’été vous sembleront sans doute plus courtes. Les bienfaits de l’eau pour la peau se verront d’autant plus si vous êtes correctement hydraté.

Éviter certaines boissons déshydratantes

Essayez de limiter votre consommation d’alcool et de café qui déshydrate l’organisme. S’il vous est impossible de faire l’impasse sur le verre de rosé à l’apéritif, consommez-le rempli de glaçons.

Certaines eaux sont devenues très tendance, notamment L’eau de coco. N’en abusez pas, car en grande quantité cette boisson possède des propriétés diurétiques contre-indiquées en plein été.

Vous n’aimez pas l’eau pure ? ajoutez-y quelques gouttes de sirop de menthe, de fleur d’oranger, ou juste un peu de citron qui accentuent son effet rafraîchissant. Optez sinon pour un thé glacé maison. A préparer à partir de véritables feuilles de thé vert, agrémenté de fruits de saison, de feuilles de menthe et d’un trait de sirop d’agave, ou de miel pour une touche gourmande, mais faible en calories. Un délice pour supporter la chaleur estivale !

Consommer des aliments riches en eau

L’alimentation apporte beaucoup d’eau à votre organisme. Dans ce cas, une nutrition adaptée à la chaleur trouve tout son intérêt et préservera votre bonne santé. Gorgez-vous de fruits et de légumes. Bonne nouvelle, ceux qui sont les plus hydratants sont de saison et raviront vos papilles.

Quelques exemples d’aliments riches en eau :

Le concombre (96 % d’eau) ;

La pastèque (96% d’eau)

La tomate crue (95 % d’eau) ;

La salade (95% d’eau)

Le radis (94% d’eau)

Composez vos menus d’été à base de salades, fruits frais, gaspachos, carpaccios et glaces à l’eau et effectuez le plein de vitamines pour supporter la montée des températures. Les fruits, source importante d’eau, peuvent se consommer presque sans modération, en particulier les fruits rouges, peu caloriques !

 

Les astuces fraicheur pour supporter la chaleul estivale

S'habiller pour mieux affronter la canicule

Si vous devez aller travailler ou sortir vous balader en vacances, portez des vêtements amples qui favorisent la circulation de l’air. Choisissez des couleurs claires qui réfléchissent les rayons et donc repoussent la chaleur. Côté matières, le coton ou le lin, plutôt écologiques, sont très agréables et respirants pour une meilleure évacuation de la transpiration.

Cherchez l’ombre et non le soleil, amie de la fraîcheur. Utilisez des crèmes solaires respectueuses de l’environnement et de votre peau, portez des manches longues mais fluides, et misez sur le total look de star : lunettes de soleil et chapeau XXL.

Petite astuce en extérieur : enfiler un tee-shirt ou une casquette mouillée atténue l’impression de chaleur. Encore mieux, laisser le vêtement quelques minutes au congélateur. Sensation glaçon assurée ! Même les plus frileux peuvent tenter l’expérience. 

Humidifier son corps avec un linge mouillé

Les températures caniculaires n’empêchent malheureusement pas un organisme correctement hydraté de souffrir de la chaleur. L’atmosphère s’alourdit et l’air semble irrespirable. En cas de sensation de fournaise, le ministère des Solidarités et de la Santé conseille l’application d’un gant de toilette humide sur votre peau à des endroits stratégiques. Une bouteille d’eau congelée ou un brumisateur feront aussi faire l’affaire.

Se rafraîchir en été

Prendre une douche ou s’humidifier le corps aide à mieux supporter les hausses du mercure. Privilégiez les zones où les vaisseaux sanguins affleurent : tempes, intérieur des coudes, arrière des genoux. Un sentiment de bien-être s'empare de vous instantanément. Parfait, car il n’y a rien de pire pour augmenter encore sa température corporelle que de s’énerver ! 

Exposez-vous au vent. Pour preuve, un animal à sang chaud sous le vent ressent de la fraîcheur sans que la température extérieure ne change. On appelle cela le refroidissement éolien. Aucun ventilateur ou climatiseur n’atteint son efficacité.

Prendre une douche tiède et mouiller ses cheveux rafraîchit durablement. Pensez-y, mais optez pour un shampoing doux, afin d’éviter de fragiliser votre cuir chevelu.

Réduire ses activités au minimum

Limitez vos efforts physiques. Vous êtes un grand sportif ? attendez les fins de journées, plus fraîches pour courir ou pratiquer une activité physique en extérieur. Si vous êtes en bord de mer, octroyez-vous des marches quotidiennes dans l’eau de mer, c’est excellent pour la circulation sanguine, malmenée durant ces périodes de forte canicule qui accentuent la rétention d’eau.

Une bonne condition physique, n’empêche pas d’attraper une insolation. Le corps consomme beaucoup d’énergie pour lutter contre la chaleur, ne lui demandez pas en plus d’assurer une heure de footing quotidienne sous le cagnard. 

Si vous ne supportez plus de rester à la maison volets fermés, misez sur les activités en intérieur : musée, cinéma, bibliothèque, … tout en évitant les lieux climatisés à l’extrême. La sortie à l’air libre sera d’autant plus pénible après une heure passée à 18°C, et qui plus est, cela contribue au réchauffement de l’atmosphère.

Dans l’idéal, mieux vaut se réfugier dans des locaux dont la température est inférieure de 5 °C à l’air extérieur.

Fuir les fortes températures

Facile à dire, mais pas facile à faire en vacances ! si vous pouvez, éviter de mettre le nez dehors entre 11 h et 16 h. Un corps échauffé met plus de temps à se rafraîchir tout en perdant beaucoup d’eau.

Limiter l’utilisation d’équipements qui génèrent de la chaleur. Par exemple, remettre à plus tard l’envie de préparer un délicieux crumble aux fruits de saison. Un four ouvert émet de la chaleur, comme un radiateur. Idem pour l’aspirateur, un bon coup de balai fera l’affaire en plein été. Le barbecue est à bannir, surtout dehors quand il y a des risques d’incendie. Il dégage de la chaleur.  Mieux vaut également débrancher la plupart des appareils électroniques plutôt que de les laisser en mode veille. 

A propos des idées reçues : si vous pensez vous rafraîchir avec un éventail vous faites fausse route. Certes écologique, car il ne consomme pas d’énergie au contraire d’un ventilateur ou un climatiseur, mais agiter le poignet donne chaud et l’air brassé vous semblera petit à petit se réchauffer.
 

Un logement frais

Éloigner la chaleur à l'intérieur de son logement

La chaleur estivale semble pouvoir s’infiltrer partout. C’est vrai. Alors pour protéger votre logement et empêcher l’air chaud de rentrer : fermez volets et stores le matin dès que le thermomètre monte et aérez le soir quand la température devient acceptable. Évidemment l’obscurité n’est pas toujours agréable en journée, mais elle contribue à diminuer la température d’une pièce et agit également sur l’inconscient en donnant l’impression qu’il fait plus frais.

En vacances, même chaudes, faites le plein de siestes et profitez-en pour flemmarder et vous ressourcer.

Mieux dormir quand il fait chaud 

En été, les nuits se révèlent très pénibles. Vous tardez à vous endormir à cause de l’inconfort de températures beaucoup trop élevées, quand on sait qu’une chambre doit idéalement être maintenue à 18 °C.

Vous tournez dans votre lit et l’air semble encore plus irrespirable. Vous vous réveillez plus fatigué que la veille. Prendre soin de son sommeil permet de préserver une bonne qualité de vie.

Quelques bonnes habitudes favorisent l’endormissement en attendant l’arrivée d’un orage et une chute du mercure :

Mangez léger au dîner pour faciliter la digestion et émettre ainsi une moins forte chaleur corporelle ;

Misez sur des aliments riches en tryptophane aux vertus calmantes et soporifiques : camomille, cerises, pâtes, légumes secs… 

Douchez-vous à l’eau tiède voire froide avant le coucher ;

Passez votre tour pour les excitants : café, alcool et tabac ;

Ouvrez les fenêtres et fixez-y un linge mouillé qui humidifie l’atmosphère pour une sensation de fraîcheur immédiate. Plutôt que d’allumer la clim ou le ventilateur, investissez dans une moustiquaire pour ne pas faire la guerre aux moustiques et passer une bonne nuit 

Testez les fleurs de Bach  pour un sommeil paisible, ou encore l’aromathérapie.

Démarrer une matinée d’été reposé aide à supporter une nouvelle journée caniculaire. Si vous vous réveillez aux aurores, pensez à aérer un maximum votre logement avant la montée en puissance des températures.
 

Les sorties en pleine chaleur : la précaution avant tout pour prévenir l'insolation

Se préparer à la conduite en période caniculaire

Pour les déplacements du quotidien Vous serez évidemment tenté d’allumer la clim dès le moteur de votre voiture mis en marche, mais c’est une mauvaise idée. Tout d’abord, la chaleur qu’elle émet pour produire du froid pollue, et les fluides frigorifiques contribuent à la destruction de la couche d’ozone.

Ensuite, transformer votre véhicule en réfrigérateur est tentant, mais le choc à la sortie se révèle d’autant plus brutal et très mauvais pour la santé. Système sanguin et conduits ORL souffrent des variations de température importantes. L’habitacle de votre voiture ne doit pas offrir une différence de plus de 5 °C avec l’extérieur. Commencez donc par ventiler l’intérieur en ouvrant les vitres au lieu d'enclencher la climatisation immédiatement au démarrage.

Côté stationnement, garez si possible votre véhicule à l’ombre ou dans un parking couvert. Quoi qu’il en soit, limitez vos déplacements, d’autant plus que la pollution s'accroît en période de canicule. Si vous n’avez pas le choix, prenez avec vous un linge humide, entrouvrez les vitres pour faire circuler l’air et placez-y des protections solaires. Évidemment, ne prenez jamais la route sans une bouteille isotherme remplie d’eau.

Sur le chemin des vacances

Effectuez une pause toutes les deux heures, votre voiture qui souffre aussi de la chaleur vous remerciera. Prenez la route à une heure de circulation fluide. Se retrouver dans un embouteillage en pleine canicule offre un avant-goût de l’enfer !

Enfin, ne laissez jamais un enfant ou un animal seul dans un véhicule ! Cette consigne est valable quel que soit la période de l’année, mais en été, elle relève de la survie ! Une température extérieure de 40 °C peut faire monter l’intérieur de l’habitacle à 70 °C en quelques minutes.

 

Les gestes préventifs pour éviter l'hyperthermie

Prendre des nouvelles des personnes fragiles de son entourage

Bébés, enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou souffrant de problèmes de santé sont plus vulnérables. Accordez-leur une attention toute particulière. Prenez des nouvelles et rappelez les bonnes pratiques à appliquer en cas de canicule à vos proches s’ils sont cardiaques ou présentent des infections respiratoires. Ils sont plus sensibles lors des épisodes de fortes chaleurs. 

Savoir reconnaître les signes d'une hyperthermie

En cas de coup de chaleur, gare à l’hyperthermie. Allongez-vous à l’ombre et dans un endroit frais, buvez beaucoup, aspergez-vous d’eau. Les symptômes tels que étourdissements, nausées, vomissements, sudation excessive, maux de tête et parfois somnolence devraient disparaître en quelques heures. N’attendez pas et appelez les secours si vous constatez des marques importantes de déshydratation chez vous ou l’un de vos proches. Une insolation grave peut entraîner purement et simplement un arrêt cardiaque.

Consulter la situation météorologique

Rendez-vous régulièrement sur le site de Météo-France ou autre pour vous tenir informé de l’évolution des températures et éviter ainsi de sortir au pire moment ou juste avant l’orage qui rafraîchira enfin et durablement votre environnement.

Les prévisions météo s’avèrent souvent fiables et vous permettront de passer une saison sans coup de chaud. Certaines applications comme RainToday prédisent même les risques de pluie à l’heure près.

Enfin, la sécheresse sévit pendant la canicule et tous les écosystèmes souffrent. N’oubliez pas la nature, économisez les ressources.

 

Voir la liste des praticiens
Trouvez votre praticien
Voir la liste des praticiens
Rajeunissez naturellement grâce au Yoga facial anti-rides
Rajeunissez naturellement grâce au Yoga facial anti-rides
Le yoga est une discipline millénaire qui a fait ses preuves en matière de bien-être physique, mental et spirituel. Mais saviez-vous qu’il peut également être bénéfique pour la peau ? Le yoga anti ride est une pratique spécifique qui vise à prévenir et à réduire l'apparition des rides, tout en favorisant un teint éclatant et une peau saine et sans avoir recours à des produits chimiques ou à des procédures invasives. Cette pratique naturelle combine des techniques de yoga, de massage et de relaxation pour renforcer les muscles du visage, améliorer la circulation sanguine et stimuler la production de collagène et d'élastine. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les bienfaits du yoga facial anti rides et à apprendre quelques exercices simples et efficaces pour une peau éclatante et rajeunie.
Lire la suite
L'aloé vera : une plante aux mille vertus ?
L'aloé vera : une plante aux mille vertus ?
L'aloe vera est une plante succulente dont les bienfaits pour la santé et la beauté sont connus depuis des siècles. Originaire d'Afrique, cette plante est aujourd'hui cultivée dans de nombreuses régions du monde pour ses nombreuses propriétés curatives. Jennifer Denis, dirigeante de NaturAloé nous en dit plus sur les avantages de l'aloe vera, comment l'utiliser et quelques précautions à prendre.
Lire la suite
Connaissez-vous le lait de jument : élixir de beauté et de santé ?
Connaissez-vous le lait de jument : élixir de beauté et de santé ?
Le lait de jument est une boisson souvent méconnue, mais qui regorge de bienfaits pour la santé. Connu depuis l'Antiquité pour ses propriétés curatives, ce breuvage est riche en nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines et les minéraux. Mais ce n'est pas tout ! Le lait de jument est également reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires, immunostimulantes et anti-allergiques. Autant dire que cette boisson lactée mérite largement d'être mise en avant pour ses bienfaits sur la santé et sur la peau. Dominique Vogel, directrice de La Voie Lactée et fille du fondateur, nous en dit plus sur les trésors qu’il renferme.
Lire la suite
Loading...