SUIVEZ NOS AVENTURES : 10% de réduction sur votre 1ère commande en vous inscrivant à la newsletter KALAE !

Rencontre avec Sabine de Pontbriand, fondatrice de O'natur

Mis en ligne le 13 juin 2022
Rencontre avec Sabine de Pontbriand, fondatrice de O'natur

Il y a 11 ans, Sabine de Pontbriand s’est lancée dans l’aventure en créant la marque O’natur. Ses produits cosmétiques, issus de plantes végétales extraites par des méthodes douces de pressage à froid, respectent l’environnement ainsi que notre peau. Pour notre plus grand bonheur et celui de la planète !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et l’aventure O’natur ?

O’natur est né un soir à l’heure du bain de mes enfants ! J’avais acheté un bain moussant «spécial peaux fragiles » comme l’indiquait l’étiquette. Mes enfants sont sortis du bain avec des rougeurs sur la peau. Le lendemain, après le bain, c’était encore pire !

Sur ce constat inquiétant, le principe même de l’appellation « bon pour la santé » était remis en cause et donc par là toute la confiance que j’avais, comme tout le monde je suppose, dans les produits que j’achetais.

Je me suis alors intéressée à la nature des composants inscrits sur les étiquettes des cosmétiques de ma salle de bain et de la maison. Et là, stupeur ! Tous ces noms plus ou moins scientifiques et chimiques m’ont laissé perplexe… Le plus incroyable : mon gel douche avait la même composition que mon liquide vaisselle !

Je me suis donc mise en quête de produits sains et naturels pour remplacer les miens, et là, RIEN ! Le grand vide ! Si moi, “mère de cinq enfants”, je n’arrivais pas à trouver mon bonheur, d’autres se retrouvaient forcément dans la même situation !

J’ai alors décidé de créer O’natur comme O’rigine naturelle

Le souvenir de toutes mes années passées outre-mer et des soins apportés à partir de produits simples, basés sur les huiles végétales ont beaucoup compté. C’était il y a plus de dix ans, au tout début des cosmétiques bio.

 

Quel élément vous a incité à entreprendre ?

Ma rencontre avec un entrepreneur, qui possédait une expérience de plus de trente ans dans le travail des huiles végétales a été déterminante. J’ai décidé de m’associer avec son laboratoire et d’y adosser ma marque O’natur

Avec un savoir-faire français, une fabrication entièrement à la main, artisanale, a démarré une véritable aventure humaine. Avec le renouveau de l’intérêt du public pour les huiles végétales naturelles, obtenues par des méthodes douces de pressage à froid qui permettent de conserver toutes leurs propriétés, j’étais certaine de créer des cosmétiques qui respectent notre santé et notre environnement et de répondre à une attente.

Ma formation d’architecte et de styliste dans la haute couture m’a beaucoup aidée dans ce projet en m’apportant rigueur, exigence et souci du détail. 

Pour compléter mes connaissances, j’ai repris le chemin de l’école à 40 ans, pour suivre un BTS en Cosmétique et Parfumerie, bien comprendre les besoins de mes clientes et acquérir une crédibilité dans ma communication en matière de protocole et de soins naturels et sains.

Enfin, j’ai aussi décidé de labelliser tous mes produits O’natur avec la mention la plus draconienne en matière de cosmétiques : Nature et Progrès et Nouvelle Cosmétique. C’est simple : aucun ingrédient issu de la pétrochimie n’est autorisé même pas dans les conservateurs !

 

Pourquoi avoir choisi de créer une gamme de cosmétiques naturels et bio ?

Je ne comprenais rien à cette jungle des composants dans les formules des cosmétiques conventionnels et à quoi ils servaient. Alors j’ai consulté internet, j’ai lu des livres comme « la vérité sur les cosmétiques »*... Toutes ces recherches m’ont éclairée et m’ont convaincue que je ne pouvais pas rester les bras croisés. Jamais on ne m’avait parlé avant que je m’y intéresse, d’huiles de paraffines, de silicones, de conservateurs, de perturbateurs endocriniens, de sels d’aluminium ...

En allant plus loin, j’ai réalisé que 1 à 3 % seulement de ce que contiennent nos cosmétiques sont des agents actifs. Le reste n’est qu’une somme d’excipients utiles pour certains, inefficaces voire dangereux pour d’autres. Je souhaitais me diriger vers une cosmétique qui réponde à un désir de vivre vrai, en harmonie avec notre environnement. 

Avez-vous un jour réfléchi sur la façon dont notre peau se nourrit, se répare et se régénère ? Comment fait-elle ? En fait, c'est en utilisant les nutriments que nous lui apportons par notre alimentation : vitamines, minéraux, protéines, acides gras (les fameux omégas, pour lutter contre l’inflammation, la déshydratation, la sécheresse, l’apparition des rides...).

C’est vrai. Les huiles végétales nourrissent, protègent et comblent les carences de notre peau car elle les reconnaît. Une belle peau est indissociable d’une alimentation équilibrée : des fruits, des légumes, du sport, de l’eau, du sommeil et de la bonne humeur !

Sur le plan scientifique, la chimie nous permet aussi de comprendre pourquoi telle ou telle huile végétale que nos ancêtres connaissaient pour avoir certaines vertus, se révèle efficace.

Mais la recherche a créé de plus en plus de formules complexes avec des propriétés toujours plus onctueuses, plus fluides, plus confortables... Aujourd’hui le vrai bio fabrique des formulations plus simples, désormais aussi onctueuses, confortables et agréables que les autres cosmétiques de synthèse avec de surcroît une efficacité prouvée.

Comme je le précisais, grâce aux huiles végétales, les cosmétiques O’natur nourrissent et comblent les carences de la peau qui les reconnaît. Ce n’est pas le cas des huiles minérales et des silicones qui sont complètement inertes. Chez O’natur même l’excipient est actif !

 

Puisque nous abordons la peau, le 4 juin c’est la journée nationale de l’eczéma. Que recommanderiez-vous comme produit naturel pour le soulager ?

Quand une cliente arrive avec des problèmes d’eczéma, je ne vais pas lui conseiller un produit en particulier mais essayer de comprendre d’abord dans quel environnement elle vit pour identifier l’origine de l’eczéma, puis proposer des solutions pour accompagner et améliorer la peau. Cosmétique, alimentation, tout est lié. L’eczéma est avant tout une inflammation de la peau. Il faut trouver ce qui cause cette inflammation. L’hygiène de vie et le stress exercent une influence sur la peau et vice versa. Au quotidien beaucoup de petites choses peuvent améliorer la qualité de vie et ainsi de la peau : faire suffisamment d’exercice physique, s’alimenter sainement, s’aérer mais aussi bien aérer les pièces de notre maison...

Dans nos sociétés actuelles avec les séparations, les différents lieux de vie, les études à l’étranger, il y a moins de transmission nutritionnelle entre générations. La partie génétique joue également un rôle. La cosmétique est donc inséparable de la qualité de vie. Je propose souvent de faire des tests chez un allergologue pour identifier des potentielles intolérances : Lactose, gluten etc. Une intolérance peut provoquer une inflammation intestinale qui se répercute sur la peau. L’alimentation ici permet aussi de corriger l’aspect inflammatoire en consommant par exemple du curcuma, des huiles anti-inflammatoires etc.

Par ailleurs, dans la nature, les plantes qui poussent dans un pays froid ou dans un pays chaud vont devoir se défendre différemment. En climat froid, la plante va développer en elle des molécules pour lutter contre les brûlures du froid. Si on utilise des huiles provenant de ces régions, elles vont avoir des propriétés anti-inflammatoires. Au contraire, dans un climat chaud, la plante va lutter contre la déshydratation, et va créer des huiles beaucoup plus cireuses et protectrices. Par exemple, laloé Vera est recouvert d’une écorce très épaisse qui empêche la plante de perdre son eau. La nature est ainsi bien faite, il faut utiliser ses ressources et les accepter. C’est la mission qu’O’natur s’est fixée en ne modifiant pas la qualité de la matière 1ère utilisée. Avec l’eczéma, on cherche à la fois des propriétés anti inflammatoires et hydratantes : le beurre de Karité s’avère excellent.

L’action de se laver est primordiale, il ne s’agit pas de décaper la peau mais de la nettoyer en douceur. Je recommande l’utilisation d’un savon saponifié à froid qui par réaction va créer de la glycérine naturelle. La glycérine naturelle protège la peau le temps du lavage en attendant qu’elle ne refabrique son film hydrolipidique. Il n’y a donc pas d’agression. 

 

Et pour les boutons disgracieux, quels sont vos conseils cosmétiques ?

Apprendre à se nettoyer le visage toujours avec du savon saponifié à froid le soir permet d’éliminer les bactéries qui bouchent les pores de la peau. Le savon est le soin de nettoyage le plus doux. Ensuite on peut aussi appliquer des lotions purifiantes à l’eau florale de roses de Damas avec du jus d’aloe vera qui va nourrir et purifier la peau. La peau se nourrit aussi de gras donc rien ne sert de la décaper, on entre alors dans un cercle vicieux. Plus on la décape, plus elle crée du sébum. Pour terminer, on peut appliquer une crème hydratante à base de produits naturels. Ne pas oublier une fois par semaine de désincruster les pores de la peau avec un masque.

Et surtout ne pas faire l’impasse sur l'alimentation, c’est la base : pas de sucres rapides qui favorisent la production de sébum et dérèglent nos hormones, tous ces plus participent à une plus belle peau. En cas de boutons enflammés, pas de panique, il existe des solutions cosmétiques : une noix d’argile pour sécher le bouton, ou l’application d’huile essentielle de Tea Tree avec un coton tige (antibactérien et antiviral à la fois) aideront à les faire disparaître naturellement. On est toujours plus ou moins génétiquement prédisposé mais une bonne hygiène alimentaire et cosmétique sont indispensables. 

Pour résumer 

On n’approche pas la personne par le petit bout de la lorgnette « ses boutons, son eczéma ou ses autres maux cutanés », on l’envisage dans son ensemble pour lui apporter une réponse par des soins sains doux et adaptés à sa physiologie et son profil émotionnel. Si la peau sort des boutons ce n’est pas par hasard, puisqu’il s’agit d’un émonctoire. Il ne faut pas empêcher mais aider à réguler. Quelque part, les symptômes nous parlent. Finalement O’natur propose de la cosmétique « comestible » reconnue par la peau. 

 Sabine de Pontbriand

* La Vérité sur les cosmétiques - Rita Stiens - Editions Leduc S




 

Voir la liste des praticiens
Trouvez votre praticien
Voir la liste des praticiens
Tous les bienfaits du karité
Tous les bienfaits du karité
Le karité appelé également « l'arbre à beurre » ou « l'or des femmes » nous vient d'Afrique et possède de nombreux bienfaits. Ce sont ses fruits, et les amandes qu'ils renferment, qui sont ensuite récoltés et utilisés pour la fabrication du beurre de Karité. Celui-ci est précieux, car 20 kg de fruits ne donnent qu'entre 1 et 5 kg de beurre de Karité. Cet arbre fait partie des espèces végétales protégées. Découvrez toutes les vertus beauté de ce produit multitalent.
Lire la suite
Retendre la peau du visage naturellement : toutes nos astuces
Retendre la peau du visage naturellement : toutes nos astuces
Cernes qui se creusent, pommettes qui s’affaissent, formation de bajoues et d’un double menton… avec le temps la peau du visage se relâche et cela arrive plus vite qu’on ne le pense. Elle montre souvent des signes de faiblesse dès 30 ans. Si vous vous demandez d’où vient ce manque de tonicité et comment y remédier sans chirurgie, poursuivez votre lecture. Nous vous livrons 6 astuces pour retendre la peau du visage naturellement.
Lire la suite
6 solutions naturelles pour protéger sa peau du soleil
6 solutions naturelles pour protéger sa peau du soleil
C’est l’été ! Il fait beau, les températures grimpent et le soleil est là. Vous savourez enfin vos vacances bien méritées en vous reposant sur une chaise longue dans le jardin ou au bord de la piscine. Seulement, vous savez parfaitement qu’à la fin de la journée, votre peau risque d’avoir pris la couleur d’une tomate grillée… Vous aviez pourtant mis de l’écran total mais rien à faire… Rassurez-vous, KALAE vole à votre secours ! Dans cet article, nous vous proposons 6 solutions naturelles pour protéger sa peau du soleil.
Lire la suite
Loading...