1ère commande : -10% code BIENVENUE10

Peau sèche : comment la nourrir en profondeur ?

Mis en ligne le 29 mai 2024
Peau sèche : comment la nourrir en profondeur ?

Peaux mortes, tiraillements, manque d’éclat… Vous en avez marre d’avoir la peau sèche ? Vous mettez pourtant de la crème hydratante, mais force est de constater que les cosmétiques ne suffisent pas toujours à retrouver une peau souple et douce. Découvrez comment l’alimentation peut vous aider à hydrater et à nourrir votre peau de façon durable. 

 

À quoi ressemble une peau sèche ?

La peau sèche, que l’on appelle également xérose en dermatologie, est plutôt facile à reconnaître. Un aspect terne, un toucher rugueux, des ridules, un grain serré (avec des pores peu visibles), sont des signes qui ne trompent pas.

À cela s’ajoute parfois la desquamation (perte excessive de peaux mortes), des démangeaisons, des plaques rouges et des fissures, notamment aux mains et aux pieds. 

Ce que l’on sait moins, c’est que la peau sèche n’est pas un phénomène passager. C’est un type de peau, tout comme la peau grasse, mixte ou encore normale pour les plus chanceux !

En fait, la peau sèche est caractérisée par son manque de gras et ça se passe en surface. Le film protecteur de l’épiderme constitué d’eau et de lipides (film hydrolipidique) est de mauvaise qualité.

Le sébum, que l’on cherche trop souvent à éradiquer, compose cette couche protectrice. En bonne quantité, c’est lui qui donne à la peau un aspect brillant. 

 

Nourrir une peau sèche en profondeur

Lorsque l’on a une peau sèche ou très sèche, une vraie stratégie s’impose pour obtenir des résultats à long terme. Cela passe par une routine beauté adaptée, mais aussi par l’alimentation qui est trop souvent négligée. 

Pourtant les aliments ont leur rôle à jouer pour améliorer la qualité du film hydrolipidique et ils vont encore plus loin. Ils permettent, en effet, le bon renouvellement des cellules cutanées qui se trouvent dans les différentes couches de la peau : dans l’épiderme en surface et dans le derme qui se situe juste en dessous.  

Certains compléments alimentaires sont particulièrement adaptés aux peaux sèches. Par mesure de précaution, il convient toutefois de ne pas en prendre plusieurs simultanément. 

L’huile de bourrache 

L’huile de bourrache est un remède naturel incontournable en cas de sécheresse cutanée. Elle est extraite des tiges de la bourrache, une plante originaire de Syrie, aux fleurs bleues et en forme d’étoile. 

Réputée pour assouplir les peaux sèches, on attribue ses vertus à sa haute teneur en omégas 6 et en antioxydants

En application locale, elle apaise immédiatement les tiraillements, mais son usage comme complément alimentaire permet de nourrir la peau plus en profondeur.

On la préfère sous forme liquide pressée à froid, plutôt qu’en gélules, pour préserver ses antioxydants et ses omégas 6 sensibles à la chaleur. 

Sans pathologie particulière, un adulte peut prendre deux cuillères à café d’huile de bourrache par jour durant 3 semaines de cure.

Le schizochytrium, source d’oméga 3 

Même si son nom n’est pas facile à prononcer, le schizochytrium gagne à être connu. 

Cette microalgue est l’une des meilleures sources d’oméga 3 que l’on a plutôt l’habitude de retrouver dans les poissons gras (sardine, maquereau, saumon…)(1). C’est donc une aubaine pour les végans qui sont plus à risque de carence.

Les omégas 3 sont essentiels au fonctionnement du cerveau, mais rendent aussi la peau plus souple et plus élastique. Tout comme les omégas 6, ils ont un rôle structurel au niveau de l’épiderme. 

Le schizochytrium est aussi intéressant si vous consommez du poisson gras moins d’une fois par semaine ou du poisson d’élevage qui est moins riche en oméga 3. 

Ce complément alimentaire se présente en poudre ou sous forme de gélules. Une contre-indication existe pour les personnes sous anticoagulants. Dans tous les cas, il convient de respecter les précautions d’emploi indiquées par le fabricant.

En général, une cure pour traiter la peau sèche dure un mois. 

La levure de bière 

Composée de champignons microscopiques, la levure de bière est une poudre riche en nutriments. Elle contient des protéines (dont de nombreux acides aminés), des vitamines du groupe B et des oligo-éléments, dont le zinc.  

La levure de bière est donc une source importante de protéines pour la peau, et elle favorise leur synthèse grâce à ses vitamines et à ses oligo-éléments. Et ça tombe bien, car si on a beaucoup parlé du gras pour combattre la peau sèche, les protéines et les acides aminés sont malgré tout présents partout sur la peau avec la kératine, la mélanine, l’élastine et le collagène. 

Le zinc qui est à la base de la synthèse de protéines est aussi réputé pour ses capacités régénératrices. Il intervient dans le renouvellement des cellules cutanées et dans la cicatrisation. Un bon point si vous souffrez de fissures ou de crevasses sous les pieds !

Les doses habituelles conseillées pour la levure de bière en poudre sont en général de 2 g, à prendre 3 fois par jour. Elle peut être diluée dans l’eau ou être directement saupoudrée sur vos plats.(2)

Si vous n’aimez pas son amertume, essayez plutôt les gélules. Sous ce format, les levures peuvent être revivifiables et se réactiver à l’intérieur du système digestif. Un plus pour les personnes qui l’utilisent comme probiotique !

Le bêta-carotène

Le bêta-carotène, comme son nom l’indique, se trouve dans la carotte, mais il est bien plus qu’un pigment orangé.

Antioxydant, on l’appelle aussi provitamine A, car il participe à la synthèse de la vitamine A dans l’organisme. 

Il intervient dans le processus de cicatrisation de la peau pour la sauver des gerçures et des fissures. 

Son autre atout ? Il stimule la mélanine responsable du bronzage. C’est donc un allié pour les peaux sèches qui manquent souvent d’éclat et qui sont plus sensibles aux UV. 

L’apport de bêta-carotène ne doit pas dépasser 20 mg par jour (aliments et compléments inclus). Pour une prise en gélules, il convient de respecter les précautions d‘emploi indiquées par le fabricant. Il existe des contre-indications chez les enfants, les femmes enceintes et les fumeurs. 

L’eau pour hydrater une peau sèche !

Comment ne pas parler des bienfaits de l’eau pour traiter la sécheresse cutanée ? 

Comme nous l’avons vu, une peau sèche manque de gras alors qu’une peau déshydratée manque d’eau, mais ces deux phénomènes sont loin d’être incompatibles. 

La peau déshydratée n’est pas un type de peau et peut toucher tout le monde à un moment donné. Elle est très fréquente chez les personnes qui ont une peau sèche à très sèche car leur film protecteur défectueux laisse échapper plus facilement l’eau présente dans les cellules de l’épiderme. 

Dans ce cas, l’inconfort cutané existant s’aggrave avec un manque de souplesse de la peau, des tiraillements et des démangeaisons.

Pour cette raison, il est indispensable de boire par petites quantités et tout au long de la journée. L'Anses recommande environ 1,5 L d’eau par jour pour un adulte sans problème de santé particulier(3). Un apport hydrique qui doit être complété par une alimentation riche en fruits et légumes. 

Bon à savoir : lorsque le corps manque d’eau, il ne sert pas la peau en premier, mais des organes comme le cœur, le cerveau et les poumons. Bien boire chaque jour est donc important pour avoir une belle peau toute l’année !

 

Sources : Oméga-3 des huiles de poissons - Complément alimentaire. (s. d.). VIDAL. Consulté le 20 décembre 2021, à l’adresse https://www.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/omega-3-huiles-poissons.html - Levure de bière - Complément alimentaire. (s. d.). VIDAL. Consulté le 20 décembre 2021, à l’adresse https://www.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/levure-biere-saccharomyces-cerevisiae.html - Eau de boisson : bonnes pratiques de consommation | Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. (s. d.). Anses. Consulté le 20 décembre 2021, à l’adresse https://www.anses.fr/fr/content/eau-de-boisson-bonnes-pratiques-de-consommation#:%7E:text=Il%20est%20recommand%C3%A9%20de%20consommer,les%20premi%C3%A8res%20sensations%20de%20soif.

 

Voir la liste des praticiens
Trouvez votre praticien
Voir la liste des praticiens
Comment soulager et prévenir les piqûres de moustiques ?
Comment soulager et prévenir les piqûres de moustiques ?
Les nuits d’été arrivent doucement, et s’il y a une chose que la musique ne pourra pas couvrir, c’est bien le “bzzz” des moustiques... Nous ne pouvons malheureusement pas agir sur ce bruit si gênant, mais nous vous proposons de découvrir nos astuces pour soulager les piqûres de moustiques !
Lire la suite
5 réflexes à adopter pour prendre soin de ses pieds
5 réflexes à adopter pour prendre soin de ses pieds
Quand on parle de prendre soin, on a plutôt tendance à penser à la peau, aux cheveux ou même à prendre soin de soi de manière globale. Mais on en oublierait presque nos pieds ! Pourtant, ceux-ci sont ô combien importants tant on s’en sert chaque jour ! Ampoules, cors, durillons et même sudation… peut-être avez-vous déjà été touché par ces petits maux… qui pourraient être évités en prenant davantage soin de vos pieds. A l’occasion de la semaine nationale de la santé du pied du 13 au 18 juin, KALAE vous livre ses conseils pour mieux les chouchouter, tout au long de l’année.
Lire la suite
Les remèdes naturels contre l'eczéma
Les remèdes naturels contre l'eczéma
Vous avez des plaques rouges sur la peau ? Elles sont même légèrement enflées et vous démangent ? Voici qui ressemble fort à de l’eczéma ! Plus d’un Français sur trois a déjà été touché par cette inflammation de la peau ou dermatose. Vous êtes concerné et vous cherchez un remède contre l’eczéma ? Sachez qu’il existe des solutions naturelles pour soulager les démangeaisons cutanées et aider la peau à cicatriser.
Lire la suite
Loading...