1ère commande : -10% code BIENVENUE10

Comment renforcer l'immunité de nos bout'chous ?

Mis en ligne le 14 avr. 2024
Comment renforcer l'immunité de nos bout'chous ?

Au même titre que notre immunité, celle de nos enfants a besoin que nous construisions de bonnes habitudes pour la renforcer. L’école, les activités physiques, les gestes barrières qu’on n’assimile pas forcément à 6 ou 11 ans… Entre fatigue et microbes, le système immunitaire de nos bambins peut parfois nécessiter un petit coup de boost.

 

Mangez, bougez, dormez !

 

Une alimentation équilibrée

On ne le répétera jamais assez : une bonne alimentation est une étape très importante pour être en bonne santé et pour renforcer ses défenses immunitaires.

Cependant, cet équilibre peut être dur à atteindre pour un enfant. Ils aiment en général le sucre et les produits transformés (chips, bonbons…) et fuient souvent les légumes, qui apportent pourtant tant de nutriments… En surgelé, en conserves de bonne qualité ou frais, il existe tellement de légumes qu’il y en a forcément à leur goût ! Il est important de partir à la découverte de leurs préférences pour leur assurer une alimentation équilibrée.

Puisque l’abus de sucres fait chuter le nombre de globules blancs dans notre corps, réservez les biscuits, friandises et autres bombes sucrées à de rares occasions. A la place, préparez-leur des fruits de saison comme en-cas, et concoctez de bons légumes à chaque repas. N’hésitez pas à varier les formes pour éviter la routine : smoothies, compotes et salades de fruits, ainsi que soupes, légumes vapeurs ou en gratins, avec un peu de fromage ou de crème, ça passe mieux !

 

Une flore intestinale plus qu’en forme

Le microbiote intestinal est le plus important de tous ceux que nous avons. Il comporte environ 10 000 milliards de bactéries, et presque 70% de nos cellules immunitaires se trouvent dans notre flore intestinale

Ainsi, pour entretenir le microbiote intestinal de nos petits, et donc leur immunité, on passe par les prébiotiques et les probiotiques.

Un probiotique est un micro-organisme vivant qui permet d’améliorer la santé, le système immunitaire, et même le moral ! On retrouve les probiotiques dans les produits laitiers, comme les yaourts, les fromages blancs, le kéfir, la mozzarella, le camembert ou encore le gouda.

Un prébiotique est un nutriment qui va nourrir le probiotique. Ils sont présents dans les asperges, les artichauts, les poireaux, les bananes et les légumineuses (haricots rouges, pois chiches, lentilles, etc…).

Renforcer l’immunité de nos plus jeunes est donc possible grâce à une alimentation riche en produits frais, en prébiotiques et probiotiques.

 

Le sport pour booster le moral et l’immunité

Pratiquer une activité physique, pour les adultes comme pour les enfants, est bénéfique sur les aspects physique et mental. L’ANSES recommande 3h d’activité physique quotidienne pour les moins de 5 ans, au moins 1h pour les 6-11 ans et 1h pour les 12-17 ans ! Cela passe par le sport en club, les balades, les jeux entre copains et au parc, la nage à la plage...

Les inscrire à une discipline sportive leur permettra d’oxygéner leur organisme, d’éliminer les toxines et de stimuler leurs défenses naturelles et leur force. De plus, faire du sport libère de nombreuses hormones, dont la dopamine qui nous fait ressentir bonheur et satisfaction.

Un enfant heureux, fort et résistant face aux microbes pathogènes, n’est-ce pas le parfait combo ?

 

Bien recharger ses batteries en dormant

Nos petits ont enfin besoin de plus de repos que nous. Toujours selon l’ANSES, la quantité idéale de sommeil varie entre 8h30 et 14h selon leur âge. En plus de la durée de leurs nuits, la qualité du sommeil et la régularité des heures de coucher et de réveil sont très importantes. On vous en dit plus dans cet article !

 

Les fausses bonnes idées

Sommeil et écrans

“Un dernier épisode et au lit” ou “une dernière partie et au lit” : ces phrases vous sont-elles familières ? Si oui, c’est sûrement la raison pour laquelle vos bambins se réveillent fatigués le lendemain. Même si nous pouvons croire que la passivité face aux écrans favorise l’endormissement, c’est tout l’inverse qui se produit. Les lumières bleues empêchent en effet la création de la mélatonine, et perturbent alors nos cycles de sommeil.

Nous vous conseillons donc de ne plus exposer vos enfants aux écrans 1h30 avant l’heure du coucher. Les siestes sont les bienvenues pour compléter les courtes et les mauvaises nuits !

Trop de confort tue le confort

Quand on pense à un foyer bien chauffé et désinfecté, tout paraît normal, n’est-ce pas ? Deux risques sont cependant présents.

Le premier est que si vous “surchauffez” chez vous, cela assèche les muqueuses présentes dans le nez, qui sont pourtant une barrière essentielle contre les microbes. Une température moyenne de 19°C est conseillée pour les pièces de vie commune, et entre 16°C et 18°C pour les chambres d’enfants et d’adultes. En ce qui concerne les bébés, vous pouvez monter légèrement jusqu’à 20°C.

Nous vous suggérons également d’éviter les changements brusques de températures (chauffage à fond pour les trajets en voiture par exemple) et d’humidifier l’air de chez vous avec un humidificateur ou une petite bassine d’eau à placer sous un radiateur.

Le deuxième risque, principalement pour les bébés, est de trop désinfecter votre cocon familial. En effet, entrer en contact avec différentes bactéries permet de stimuler leur immunité. Si ce n’est pas le cas, et qu’ils grandissent dans un environnement aseptisé, cela résulte alors en des infections virales ou bactériennes dès qu’ils seront dans un autre cadre : écoles, visites familiales, parcs...

 

Ce que dit la naturopathie

Vitamine C & D en renfort

Les vitamines C et D sont très efficaces si vous remarquez une faible réponse immunitaire chez votre enfant.

La vitamine C permet la multiplication des globules et des interférons, ce qui renforce le système immunitaire. Elle se trouve dans les agrumes, les fruits rouges, les kiwis, les épinards, le fenouil ou encore les légumes oranges (potirons, carottes…). 

A cette jolie liste de fruits et légumes, associez du poisson gras, source de vitamine D (stimule les cellules immunitaires), et c’est l’immunité renforcée assurée ! Le saumon, le thon, les sardines ou encore les maquereaux sont donc les bienvenus dans l’assiette de vos petits, 2 fois par semaine.

Les tonifiants conseillés

La gelée royale est riche en nutriments. Elle stimule l’organisme grâce à ses oligo-éléments et ses vitamines B. Elle est efficace contre les maladies infectieuses, notamment hivernales, et peut être prise à condition de ne pas être allergique aux produits de la Ruche, ou de ne pas être asthmatique !

Attention, la gelée royale est déconseillée pour les enfants de moins de 6 ans en raison de ses principes actifs qui peuvent avoir des effets indésirables sur eux.

Le thym, quant à lui, permet d’apaiser les infections respiratoires, les troubles digestifs et possède des vertus anti-microbiennes.

Enfin, plusieurs sortes de champignons peuvent stimuler l’activité et la quantité de globules blancs, grâce au polysaccharide (type de glucide) qui s’y trouve. N’hésitez donc pas à ajouter les champignons de Paris, les shitakés ou encore les pleurotes dans vos recettes !

 

 

Sources

  • L’INSV : Le sommeil de l'enfant

  • L’ANSES : Activité physique - Enfants et adolescents

  • Ameli : Une bonne hygiène de vie pour que votre enfant dorme bien

Voir la liste des praticiens
Trouvez votre praticien
Voir la liste des praticiens
Loading...