1ère commande : -10% code BIENVENUE10

Ayurveda

Mis en ligne le 22 mai 2024
Ayurveda

Qu’est-ce que c’est

L’Ayurvéda est une science millénaire qui provient du sanscrit, « Ayur » qui signifie la vie, et « Veda » la science ou la connaissance. Élaborée par les Rishis, les Sages de l’Inde classique, à travers une fabuleuse Odyssée d’expériences menées pour mieux comprendre le fonctionnement de la nature, et à travers elle, de tout être vivant sur la Terre, l’Ayurvéda se traduit littéralement par « Connaissance de la vie ou de la longévité ».

Elle puise ses sources dans les Véda, ensemble de textes sacrés de l'Inde antique. Elle s’appuie sur une approche holistique de la médecine. Dans la conception ayurvédique, l'être humain est composé de cinq éléments (mahabhuta) : l’espace, l’air, le feu, l'eau et la terre et trois énergies (« doshas »). 

 

D’où vient l’Ayurveda ?

Les plus anciens écrits sur l’Ayurveda ont été retrouvés dans des livres de médecine indienne vieux de 5000 ans, ce qui en fait  l’une des plus anciennes médecines du monde.

Son origine, considérée comme divine, viendrait des enseignements des Rishis (les grands sages originels). Ceux-ci ont pour vocation de libérer les hommes de la souffrance pour qu’ils puissent atteindre une vie simple, en harmonie avec la nature et l’univers.

Ces enseignements étaient partagés par un maître à son élève dès son très jeune âge. Plus que transmis, les principes de la médecine ayurvédique doivent être vécus par les élèves avant qu’ils les enseignent à leur tour.

Depuis le VIIIème siècle, l’Ayurveda s’est propagé dans le monde entier, via des traductions de textes et des enseignements de la Perse au Japon. L’occident les a découverts seulement huit siècles plus tard.

Aujourd’hui, cette thérapie est enseignée dans certains hôpitaux de renom en Inde et elle est considérée comme une médecine à part entière par l’OMS dans plusieurs pays.

Si elle est encore assez peu connue en Occident, elle commence à y faire de plus en plus d’adeptes qui aspirent à une bonne santé tout au long de leurs vies.

 

Les grands principes 

L’Ayurvéda, médecine et art de vivre

L’Ayurvéda se définit comme une médecine holistique. Mais bien plus qu’un système de santé, c’est un art de vivre complet qui considère tous les aspects de l’être humain, de ceux, plus abstraits et transcendantaux, de l’existence, à ceux, plus concrets, du corps physique. C’est une manière de comprendre sa vraie nature en profondeur. 

L’intelligence de la vie : Prana

Ici la vie s’observe dans sa dynamique perpétuelle, sa capacité à transformer et à créer, son discernement. Prana est l’intelligence de la vie, ou l’énergie fondamentale, source de toute émanation de la matière dans la création. Prana joue aussi un rôle clé dans le processus de guérison.

L’harmonie universelle

Si les principes de base de l’Ayurvéda sont immuables à travers les siècles, malgré tous les efforts pour en faire taire leur puissance, c’est parce qu’ils proviennent des lois universelles de la Nature, qui sont éternellement vraies. Ils visent donc la connaissance globale des moyens de vivre notre vie quotidienne en harmonie avec la nature et les principes cosmiques. Selon la philosophie indienne, l’objectif d’une vie humaine tend vers le Siddha, un terme sanskrit qui signifie « accompli, réalisé, obtenu ou parfait ».

Les 5 éléments en Ayurveda : Ether, air, feu, eau, terre.

En médecine ayurvédique, tout être vivant est composé de 5 éléments : l'éther (espace), l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre.

Chacun de ces 5 éléments est présent dans des degrés divers et comprend un éventail de qualités qui se manifestent différemment d’un individu à l’autre et selon les situations. Cette variété de qualités et de proportions permet une extraordinaire diversité de vie. Les 5 Grands Éléments étant en mouvements et en interactions constantes, le changement de l’un d’eux entraîne la modification de tous les autres.

L’élément AIR, gazeux possède des qualités impalpables. Il est léger, clair, sec et circule.

Le FEU est synonyme de changement et de transformation. Il a des qualités de chaleur, de sécheresse et présente un mouvement ascendant.

La TERRE est solide, avec les qualités de lourdeur, de dureté et n’indiquant qu’un léger mouvement vers le bas.

L’ETHER est si subtil qu’il est souvent oublié. On l’assimile à l’étendue ou l’espace.

L’EAU est liquide, froide, sans forme spécifique et coule vers le bas.

Les Doshas : 3 énergies vitales

Les doshas sont, dans l'ayurveda, trois énergies vitales responsables des processus physiologiques et psychologiques. Leur déséquilibre est considéré comme la cause des maladies. Les doshas sont une combinaison de plusieurs des « cinq éléments » (eau, air, feu, terre, espace), avec une dominance de deux éléments :

  • Vāta : l'énergie cinétique, est composée par les éléments air + éther (akasha)

  • Pitta : l'énergie de transformation, est composée par les éléments feu + eau

  • Kapha : l'énergie de cohésion, est composé par les éléments terre + eau

L'ayurvéda utilise les doshas pour identifier les facteurs qui seraient nuisibles ou bénéfiques au corps et à l'esprit du patient.

 

Les différentes branches de l'ayurveda

Il existe huit grandes spécialités pour cerner au mieux les problématiques de chaque individu. Ces disciplines, également nommées abyanga, se présentent ainsi :

La médecine générale ou médecine interne (Kaya Chikitsâ)

On analyse ici les relations entre le corps et l’esprit afin de trouver une méthode de soin adaptée. Le médecin ayurvédique traite par des massages, un ajustement de l’alimentation et l’utilisation de plantes.

Médecine des remèdes ou toxicologie (Damshtrâ Chikitsâ),

Damshtrâ Chikitsâ ou Agada Tantra s’intéresse à tout ce qui est toxique pour et dans le corps et concerne « les interventions pour soulager les effets naturels et synthétiques, les symptômes des intoxications dont l’origine est due à l’ingestion de substances antagonistes ». Étudiant les substances toxiques des plantes, des minéraux, des animaux, elle traite des poisons et des venins (morsures de serpent, piqûres d’insectes, etc.) etc.

La pédiatrie (Bala Chikitsâ)

Cette branche se concentre sur les soins apportés aux enfants et s’intéresse aux traitements des différentes maladies infantiles. Elle prodigue également des soins aux mamans pour favoriser le bien-être des tout petits.

La psychologie et la psychiatrie (Graha Chikitsâ)

Cette branche particulière s’intéresse à la démonologie (Bhûtavidyâ) et apporte des solutions pour se débarrasser des microbes et des mauvais esprits par le biais de différentes incantations, modes d’exorcisme et offrandes à faire.

Spécialité ORL  (Ûrdhvanga Chikitsâ)

Concernant les atteintes de la sphère ORL (tête, gorge, oreilles, nez…) et traitements spécifiques.

Opérations chirurgicales et obstétrique (Çâlyâpahartrika)

Rajeunissement et Gériaterie (Jarâ Chikitsâ)

Incluant la gérontologie, cette branche de la médecine ayurvédique est une médecine tonifiante qui s’intéresse au rajeunissement du corps et de l’esprit humain.

Utilisation des aphrodisiaques / Puissance sexuelle et fertilité (Vrusha Chikitsâ)

Cette discipline permet de traiter les maladies affectant le système de reproduction ainsi que les  problèmes de sexualité et. Des conseils et des traitements aphrodisiaques sont donnés pour venir à bout de certaines difficultés sexuelles

Des techniques variées

L’Ayurvéda propose des outils concrets et pratiques, ancrés dans le quotidien, tels que les massage,  régime alimentaire, le yoga et les exercices respiratoires, la méditation, la détoxification et différentes techniques de purification, l’utilisation de solutions à base de plantes ou de minéraux, le massage ainsi que d’autres méthodes de guérison holistiques.

Les massages ayurvediques

Dans la médecine ayurvédique, ils constituent  des outils thérapeutiques à part entière. En Inde le massage se pratique dès l’enfance dans la vie de tous les jours. Il s'agit d’une thérapie corporelle associée à une hygiène de vie au quotidien. Ces massages  font évidemment beaucoup de bien (massages de bien-être) mais ils sont également thérapeutiques.

Il existe différents massages ayurvédiques, tout dépend du déséquilibre et du besoin ainsi que de la constitution de naissance du patient.

Voici les 10 soins ou massages principaux :

abhyanga : soin avec l’utilisation d’une huile ayurvédique tiède

garshan : soin de frictions

pizhichil : soin à l’huile + chaleur/sudation

vishesh : soin tonique musculaire

svedana : sudations

marmas : soin des points énergétiques

shirodhara : soins relaxants sur la zone du  front

pindasvedana : massages avec des pochons

basti externe : soin local externe

udvartana : soin de frictions avec des plantes en poudre

Massages pour la femme enceinte, les nourrissons et les enfants

Les Cures ayurvediques : des soins personnalisés

En Inde, un programme de cure ayurvedique s'établit sur mesure après un entretien avec un spécialiste de l'ayurveda qui va déterminer la constitution et les déséquilibres de chacun. Les soins proposés sont variés : divers massages, séances de yoga ou de relaxation et de méditation, bains ou décoctions aux plantes, gommages ou encore transpiration thérapeutique. La cure s'étale sur une durée de une à trois semaines.

Au cours d'une cure ayurvedique, l'alimentation est aussi étroitement surveillée. Les repas sont sains, de saison et respectueux des saveurs. Ils doivent également savoir s'adapter aux capacités digestives et aux besoins spécifiques de chacun. Par exemple, certaines personnes peuvent être encouragées à ne boire que des boissons chaudes. Et chaque aliment doit se consommer dans un ordre prédéterminé.

Enfin, les rapports humains prédominent. Des discussions sont initiées entre personnes de tous âges et de toutes classes sociales. Des échanges qui peuvent se faire en pleine nature, le tout dans la bienveillance. C'est en tout cas ce que recommande la tradition indienne. Car il existe aussi des formules de cures ayurvédiques plus « occidentalisées », peut-être plus accessibles de prime abord.

 

Les bienfaits de l’ayurveda

Des méthodes douces et intuitives

Ses méthodes sont simples et accessibles à tous. Bien que l’Ayurvéda se base sur l’observation du fonctionnement de la nature pour comprendre les aspects physiques et non-physiques de la vie, l’intelligence de la vie (Prana) est difficilement mesurable par les sens ou par les moyens de la technologie moderne (par ex. : différenciation des cellules, processus de guérison…). L’Ayurvéda admet que la plupart des aspects de la vie ne sont pas physiques et ne peuvent donc pas s’étudier objectivement. Nous sommes donc contraints d’aborder cette science avec une approche parfois plus intuitive ou subjective. L’Ayurvéda est un système de type énergétique proposant des techniques variées…

Ses principales vertus :

Calme le système nerveux, 

apaise le corps et l’esprit, plus particulièrement le déséquilibre du dosha Vata (Vent), très fréquent aujourd’hui de par le rythme d’activités de chacun.

Améliore la circulation sanguine et lymphatique.

Facilite l'élimination des toxines du corps

Revitalise le corps et l’esprit : 

En Favorisant les capacités naturelles et de régénération et de défense du corps

Aide à la circulation des énergies

 

Traitement en médecine ayurvedique

Comment se pratique l’ayurveda ?

Lors d’une première consultation le praticien établit un bilan ayurvédique.

Il utilise, la prise de pouls, l’observation de la langue, interroge le patient sur ses évacuations (selles, urines, sueur), ses habitudes alimentaires et de vie, sa digestion, sa peau, ses ongles, son sommeil, son passif  etc.

Ce bilan lui permet de définir la constitution du sujet, de mettre en place un programme sur-mesure en fonction de sa personnalité, son historique personnel, ses dysfonctionnements et besoins.

Il dispose de nombreuses techniques pour rétablir l’équilibre comme la réadaptation vers une hygiène de vie optimisée (ex : routine quotidienne et saisonnière), l’alimentation (saveurs, associations et équilibre alimentaire), les plantes, la méditation, la respiration (pranayama), le yoga, les mantras, les massages, les gemmes etc. On peut également envisager des « Panchakarma » qui sont des cures ayurvédiques profondes sous suivi médical (ex : lavements, purgatifs thérapeutiques etc.).

Le praticien ayurvédique conseille au patient un style de vie en accord avec sa prakriti - son type ayurvédique, mélange des trois doshas - notamment un régime qui lui serait bénéfique en s'harmonisant avec l'univers. Généralement l'un des doshas prédomine, et un régime est alors établi en fonction du dosha majoritaire en tenant compte des rythmes naturels (les différentes saisons, heures du jour, etc.), eux-mêmes sous l'influence des doshas. Les aliments sont classifiés selon leurs caractéristiques (sucré, salé, acide, amer, piquant, et astringent) et leur impact positif ou négatif sur le dosha afin d’être combinés de manière à restaurer leur équilibre. Ainsi, pitta est plus enclin aux goûts sucrés, amers, astringents, vata préfère les goûts salés, acides et sucrés, et kapha les goûts piquants, amers et astringents.

A qui s’adresse l’Ayurveda ? 

La médecine Ayurvédique s’adresse avant tout à ceux qui souhaitent améliorer leur qualité de vie, au quotidien et tout au long de la vie. L’harmonisation de l’unité corps- esprit-âme permet l’épanouissement de chacun ainsi qu'un accroissement de la longévité.

 

Découvrez nos praticiens

Cliquez ici


Sources : Ayurveda en France

 

Voir la liste des praticiens
Trouvez votre praticien
Voir la liste des praticiens
Fasciathérapie
Fasciathérapie
La fasciathérapie est une thérapie manuelle qui interagit sur les fascias. Ces membranes de tissu conjonctif se prolongent dans l’ensemble du corps humain. Les traumatismes, mauvaises positions, stress… entraînent la rétractation des fascias pouvant engendrer des douleurs. Le fasciathérapeute leur redonne de la souplesse grâce à un toucher subtil.
Lire la suite
Kinésiologie
Kinésiologie
La kinésiologie (traduit du grec par “Science du mouvement”) est une médecine non conventionnelle qui amène au bien ou mieux-être grâce à son approche tridimensionnelle : physique, psycho-émotionnelle et énergétique.
Lire la suite
Auriculothérapie
Auriculothérapie
L'auriculothérapie repose sur le principe que l'oreille est une représentation miniaturisée du corps humain, où chaque partie de l'oreille correspond à un organe ou à une fonction spécifique du corps. Selon cette théorie, en stimulant les points précis situés sur l'oreille externe, on peut influencer le système nerveux, les organes et les fonctions du corps.
Lire la suite
Loading...