1ère commande : -10% code BIENVENUE10

Acné hormonale : quelles sont les meilleures solutions ?

Mis en ligne le 29 mai 2024
Acné hormonale : quelles sont les meilleures solutions ?

Vous avez la peau grasse, des boutons disgracieux voire inflammatoires, et ressentez le besoin de masquer tout ça avec des fonds de teint ou autres produits de maquillage. Attention cette solution même temporaire pourrait être l’arbre qui cache la forêt…

Le déséquilibre hormonal constitue la cause principale de l’acné. Voici quelques solutions de soins naturels pour en venir à bout en complément d’un traitement médical si nécessaire (prescrit par votre dermatologue).
 

L'acné hormonale : qu'est-ce que c'est ?

L’acné est une maladie de peau typique de l’adolescence, qui se traduit par une peau grasse et l’apparition de boutons situés principalement sur le visage, le haut du dos et le torse. Outre les cicatrices et parfois des marques colorées sur la peau, les complications de l'acné sont rares et le plus souvent d'ordre psychologique. C’est cependant un motif suffisant pour initier un traitement médicamenteux, même si objectivement l'acné est mineure.

À un degré plus ou moins intense, l’acné touche plus de 70 % des adolescents, en particulier les garçons. Elle peut également concerner les femmes adultes, notamment en début de période menstruelle, lors du démarrage d’une contraception hormonale (pilule), pendant la grossesse ou au moment de la ménopause. Enfin, certains médicaments peuvent engendrer l'acné (hormones sexuelles, dérivés de la cortisone etc.).

Les femmes sont soumises à de nombreux changements hormonaux dans leur vie (grossesse, menstruations, ménopause, arrêt ou utilisation de contraception hormonale), ce qui explique qu’elles souffrent plus souvent d’acné que les hommes à souffrir d’acné. Contrairement aux idées reçues, la peau grasse n'est  pas la seule à être touchée, car on peut souffrir d’acné avec une peau sèche.

comment les hormones affectent-elles l’acné ?

De nombreuses hormones peuvent causer l’acné. L'acné hormonale peut être causée, par exemple, par un taux élevé de testostérone dans le sang. De même, une production accrue de sébum due à la forte activité des glandes sébacées est souvent présente chez les femmes souffrant d'acné.

L’acné peut provenir d’une prédisposition génétique mais également des poussées liées aux menstruations causées par des hormones féminines comme les œstrogènes (responsables du développement et de la régulation du système reproductif féminin) et de la progestérone (produite également durant la grossesse). 

Cela explique pourquoi les femmes enceintes sans antécédents d’acné peuvent en développer de l’acné pendant la grossesse.
 

Quelles sont les causes de l’acné hormonale ?

Il y a pléthore d’idées reçues concernant l’acné et elles se sont démultipliées au fil des années. Par exemple, une mauvaise hygiène de la peau ou une mauvaise alimentation n’est pas toujours à l’origine des poussées d’acné. En effet, ces préjugés ne se fondent sur aucune affirmation scientifique. Néanmoins, il est préférable d’adopter de bonnes habitudes de vie pour préserver votre bien-être en général.

Par ailleurs, certaines conditions et facteurs de risques favorisent l’apparition de l’acné. Il peut notamment s’agir :

  • De changements hormonaux durant la puberté ou la grossesse ;

  • De la prise de certains médicaments ou traitements, tels que les pilules contraceptives ou les corticostéroïdes ;

  • De la génétique (l’acné est parfois héréditaire).

  • Le stress serait également une autre cause de l’acné, surtout chez l’adulte. En effet, il peut stimuler la production d’hormones comme le cortisol ou les androgènes surrénaliens et dérégler ainsi le fonctionnement des glandes sébacées. Ceci accentue la prolifération des boutons. 

 

Comment reconnaître l’acné hormonale ?

L’acné hormonale est une forme d’acné particulière. Elle affecte principalement les femmes adultes : 50 % des femmes âgées de 20 à 29 ans sont concernées, et 25 % des femmes âgées de 40 à 49 ans. Pour savoir si vous êtes concerné par ce type d’acné, voici quelques signes qui vous aideront à y voir plus clair :

La période d’apparition des boutons

L'acné hormonale se caractérise par son apparition cyclique, rythmée en fonction du calendrier hormonal de la femme. Pour certaines, il peut y avoir une pause ou une accentuation du phénomène pendant la grossesse ou la ménopause. Le reste du temps, c’est le cycle menstruel qui fait office de chef d'orchestre. Vous souffrez probablement d’acné hormonale, si vos boutons surviennent la semaine juste avant vos règles, ou pendant l’ovulation. Ils s’installent généralement pendant 8 à 10 jours, avant de retrouver une peau plus saine.

Le type de boutons

Chacun possède ses propres caractéristiques cutanées et la forme de l’acné hormonale peut varier d’une femme à l’autre. Cependant, dans la plupart des cas, il a été observé que l’acné hormonale ne déclenche pas les mêmes boutons que ceux de l’acné juvénile. Chez les adolescents, on note de petits boutons à pointe blanche, et des points noirs . L’acné hormonale provoque plutôt une acné inflammatoire : soit de gros boutons rouges et douloureux, soit de nombreux petits boutons rouges, également douloureux.

Les zones du visage touchées

Un dernier point pour reconnaître l’acné hormonale : elle apparaît souvent sur les mêmes zones du visage. Surtout sur le menton, et autour de la mâchoire. Selon la technique du « face mapping » qui identifie l’origine des imperfections en fonction de leur position sur le visage, la partie basse du visage est reliée aux organes reproducteurs, expliquant ainsi cette localisation même des boutons. Bien sûr, avec des peaux mixtes à grasses sujettes aux imperfections, des boutons peuvent se manifester sur le reste de la zone T (nez et menton).

 

Qui est concerné par l’acné hormonale ?

L’acné hormonale touche environ un quart de la population de tous âges, plus précisément :

20 % des nourrissons entre 0 et 4 mois (l’acné légère disparaît généralement en quelques semaines) ;

entre 75 à 95 % des adolescents en raison du bouleversement hormonal de la puberté ;

20 % des femmes après 25 ans, généralement due à la fluctuation des hormones sexuelles dans certaines circonstances (arrêt ou changement de pilule, troubles du cycle menstruel, grossesse, ménopause) ;

3 % des hommes adultes.

Notons aussi que 12 % des personnes souffrant d'acné suivent des traitements hormonaux (stéroïdes, testostérone).

Heureusement, plusieurs alternatives de traitements existent pour venir à bout de ce problème. 

 

Comment traiter l’acné hormonale avec des méthodes naturelles ?

Cette pathologie bénigne peut rapidement devenir un cauchemar. Alors, voici quelques remèdes pour la naturellement.

Les huiles essentielles

L’huile essentielle de Tea Tree est reconnue pour ses nombreuses vertus notamment ses bienfaits antibactériens et anti-inflammatoires. Elle est très efficace en cas d’acné. A utiliser avec de l’huile végétale d’églantier par exemple.

Vous pouvez aussi mettre une goutte pure sur la zone à traiter à l’aide d’un coton tige sur une peau propre 2 à 3 fois par jour. 

L’huile essentielle de lavande vraie apaise et aide à la cicatrisation en plus de ses propriétés anti-inflammatoires. Pour une huile de massage, ajoutez 2 gouttes à 10ml d’huile de germe de blé. 

Ces 2 huiles essentielles peuvent s’utiliser en alternance. 

Enfin l’huile essentielle de palmarosa, antiseptique naturel, régule aussi la production de sébum et hydrate la peau. (Sources : La Bible du Bien-ÊTRE – Dorling Kinderlsey Limited, Secrets de Naturopathes- Editions Leduc.S)

 

Du côté des aliments anti-acné

La tomate, remplie de minéraux et de vitamines antioxydantes comme la vitamine A et C, constitue un allié de choc pour lutter contre l’acné. Couper une tomate en fines lamelles pour l’appliquer sur le visage pendant une vingtaine de minutes puis rincer ensuite le visage, et le tour est joué !

Le miel est également une alternative naturelle pour lutter contre l’acné. Très efficace et simple d’utilisation, doté de capacités antibactériennes, il vous aidera à purifier votre peau en profondeur.

Préparer un mélange d’une cuillère à café de bicarbonate de soude avec deux cuillères à café de miel et appliquer sur la zone touchée. Masser légèrement avec les doigts d’un mouvement circulaire pendant environ 5 minutes puis rincer.

Opter pour du miel cru qui donnera de meilleurs résultats.

L’aloe vera présente également des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques intéressantes. Tout comme le miel, il aide à limiter la prolifération des bactéries Cutibacterium acnes, responsables des boutons. Pour profiter de ses bienfaits, appliquez le gel sur le visage puis massez délicatement pour le faire pénétrer. Il peut aussi s’incorporer dans une crème de jour ou un masque. Le gel se conserve au réfrigérateur jusqu’à 6 mois. 

Quant au vinaigre de cidre, c’est LE remède naturel de nos grands-mères. Et on comprend pourquoi ! Ce produit est idéal pour purifier la peau. Tamponnez le vinaigre de cidre sur vos boutons à l’aide d’un coton, laissez agir quelques minutes, puis rincez votre visage. Vous constaterez rapidement de beaux résultats.

 

Les huiles végétales

Les huiles végétales constituent également un traitement efficace contre l'acné. Introduisez dans votre routine beauté en masque ou en démaquillant bio, l’huile végétale de jojoba, l’huile végétale de nigelle, l’huile végétale de carotte, etc.

L’argile verte

Cette poudre est merveilleuse pour soigner l’acné naturellement. Elle aide à cicatriser, tout en adoucissant et purifiant la peau.

Pour son utilisation, c’est très simple ! Mélangez une petite quantité d’argile verte à de l’eau avec une cuillère en bois. Étalez généreusement le mélange sur votre visage. Laissez agir 10 minutes puis rincez. Vos pores seront nettoyés et vos boutons asséchés disparaîtront rapidement.

 

Les compléments alimentaires

Ils sont une excellente alternative pour soigner la peau grasse et lutter contre l’acné. 

La vitamine C anti-inflammatoire stimule l’immunité et la production de collagène. Le zinc agit également sur l’immunité et aide à la cicatrisation. Quant aux probiotiques, ils ont aussi leur rôle à jouer dans ce cas.

Respectez bien les indications et le dosage prescrit pour obtenir le résultat escompté.

 

Comment aider l’organisme à prévenir ou à réduire l’acné hormonale ?

Quelques mesures d'hygiène à adopter

Il ne faut surtout pas gratter ou presser les boutons, au risque de provoquer des cicatrices irréversibles.

Pour le nettoyage de la peau, choisissez un gel ou un pain dit « sans savon », qui dessèche moins. Hydratez votre peau, même si elle a tendance à être grasse.

Maquillez-vous discrètement. Choisissez plutôt des produits dits « non comédogènes ».

Pour les hommes, le rasage doit se limiter  aux occasions indispensables. Préférer des rasoirs jetables changés à chaque rasage, plus hygiéniques que les rasoirs mécaniques.

Attention au soleil ! Malgré une amélioration apparente les premiers jours, le soleil peut déclencher des poussées d’acné dans les semaines qui suivent. De plus, les rayons ultraviolets provoquent une pigmentation foncée des cicatrices, parfois irréversible le bronzage parti. Par ailleurs, le soleil augmente l’irritation de la peau provoquée par de nombreux produits pour traiter l’acné. En cas d’exposition au soleil, protégez-vous avec une crème protection totale (FPS 30 et plus).

Évitez la consommation excessive de produits alcoolisés ou chimiques industriels qui favorisent la sécrétion d’insuline et donc aussi la production de sébum.

Mangez équilibré. (Source : Bien dans sa peau. Dr Martine Chivot, dermatologue. Editions Flammarion)
 

Penchez-vous sur votre alimentation :

• Pour éliminer les hormones en excès, votre corps a besoin d’un foie et d’un côlon sains, donc limitez alcool, sucres raffinés et aliments à indice glycémique élevé, acides gras saturés.

Vive les fibres et vitamines !

• Le cortisol qui stimule les hormones sexuelles et donc la production de sébum peut se réguler par les oméga-3 : intégrez les poissons gras, les huiles végétales, les graines de lin, les légumes verts dans votre menu….

Cela favorisera aussi la bonne cicatrisation de vos imperfections.

• Faut-il éviter le gluten et les produits laitiers ?

c’est une idée-reçue car Ils ne provoquent pas l’acné. 

En revanche, si votre organisme y est sensible, ils entretiennent l’inflammation et peuvent  compliquer le traitement de l’acné.

 

Enfin, attention à votre hygiène de vie globale :

• une bonne hydratation,

• du sport sans excès,

• ne pas négliger détente et sommeil,

• éviter le tabac et l’exposition au soleil.

• mention spéciale au yoga dont certaines postures rééquilibrent les hormones.

Peau et cheveux, sommeil et stress, santé, émotions, désir, appétit, poids : nos hormones et leurs fluctuations naturelles nous jouent parfois des tours et, accentuées par des facteurs extérieurs, mènent la danse. Elles sont les piliers de notre équilibre physique et mental. Alors le secret pour affronter vagues et tempêtes de l’acné hormonale ? Sans aucun doute, s’écouter et prendre soin de soi !

 

​​​​​​
 

Sources : La Bible du Bien-ÊTRE – Dorling Kinderlsey Limited, Secrets de Naturopathes- Editions Leduc.S. Bien dans ma peau. Dr Martine Chivot. Editions Flammarion

Voir la liste des praticiens
Trouvez votre praticien
Voir la liste des praticiens
10 solutions pour se débarrasser des boutons !
10 solutions pour se débarrasser des boutons !
Si les boutons ont un don, c’est bien celui de toujours arriver au plus mauvais moment ! Vous recherchez des conseils pour vous en débarrasser sans avoir à casser votre tirelire ? Ni de faire usage de produits qui ne feraient qu’aggraver la situation ? Bonne nouvelle ! Dans cet article, nous vous donnons 10 solutions pour se débarrasser des boutons naturellement !
Lire la suite
Loading...